lundi 11 janvier 2016



Mon père venait de ramener à la maison des disques en bobines à écouter avec son nouvel appareil. Parmi ces bobines il y avait Let's dance. Grippée et alitée, je l'ai écouté en boucle pendant une semaine. C'est comme ça que j'ai découvert Bowie.

lundi 4 janvier 2016

fêtes, vacances, amis, Frank Sinatra

Se lever quand on veut, voilà l'essence même des vacances.

Bien que je me sois auto-disciplinée quant à mes horaires de lever (9h. C'est bien 9h, non?), j'avoue  que ce qui m'emballe le plus pendant les vacances en général, c'est de pouvoir aller me coucher très tard, de regarder des films là aussi, très tard, de lire jusqu'au milieu de la nuit, bref, de convertir la phase de sommeil en phase dynamique!
Mis à part cette réflexion de paresseuse patentée que je suis,  ces jours de farniente ont coulé au rythme agréable de repas excellents arrosés de bons vins, de ballades, d'amis revus, d'expos fascinantes et tout et tout. De plus, les cours avaient terminé par une belle fête organisée par le comité des étudiants et un toast hyper cordial entre collègues encore plus sympas. Enchantée donc, j'avais débuté ces vacances, comblée je les termine.











00h07 1 janvier 2016

Journaler pendant les vacances m'a plusieurs fois tentée : j'étais inspirée par différents types de posts de synthèse de l'année 2015, une sorte de condensé récapitulatif comme la sélection des 12 moments  intenses de l'année, un pour chaque mois, ou de 52 photos les plus significatives...mais à chaque fois que je me plaçais devant mon ordi, la tâche ardue du triage me bloquait, un peu par indolence* mais principalement par incapacité à choisir. Comment restreindre à quelques moments une année? J'en suis incapable.

*Au final, je dois être franche, c'est l'organisation systématique, planifiée et rigoureuse qui reste ma grande lacune, mon immense limite. mais chut ;-) ... j'y travaille!